dokdo

Centre médias

Dokdo, une île de beauté coréenne

Prise de conscience du peuple coréen de l'agression japonaise

home > Centre médias > Dokdo, première victime de l'agression japonaise contre la péninsule coréenne > Prise de conscience du peuple coréen de l'agression japonaise

print facebook twitter Pin it Post to Tumblr

Hwangseong Shinmun

«Ugyeonggo (L'avertissement renouvelé)», Hwangseong Shinmun (3 octobre 1904)

〔Traduction〕

Éditorial
«Ugyeonggo (L'avertissement renouvelé) »
Hélas ! bien que la Corée ait été nominalement un état vassal de la Chine pendant 500 ans depuis la fondation de la dynastie Joseon par le roi Taejo et bien que ses rois aient dû être officiellement investis par l'empereur chinois, tout ce qu'elle avait à faire était de lui offrir des tributs saisonniers chaque année. En outre, la Corée a toujours pris ses décisions sur les affaires intérieures comme extérieures sans aucune ingérence de la Chine. Ainsi, si elle était nominalement un pays vassal, en réalité, la Corée était un état indépendant. Lors du 503ème anniversaire de la fondation de Joseon (1895), la Corée a été libérée de cette vassalité à la suite de la première guerre sino-japonaise et est devenue clairement un état complètement indépendant. Depuis lors, elle poursuivait un échange de représentants diplomatiques avec les autres pays à travers le monde, où elle jouissait de l'égalité des droits, augmentant considérablement la gloire et l'honneur de la nation.
Si nous, Coréens, réalisions pleinement notre indépendance pour résoudre nos problèmes chroniques et nous déplaçions progressivement vers l'illumination pour ensuite établir une base d'indépendance solide, nous serions en mesure de faire de notre petit pays d'une nation riche et puissante pour à l’égal des grandes puissances. Et, un jour, plutôt que de nous préoccuper d'une éventuelle agression du Japon, nous pourrions exercer notre influence sur cet état.
La Corée est indépendante depuis seulement dix ans et le Japon a déjà publié dans plusieurs journaux le mot « protection » [dans le contexte de la Corée étant sous sa protection] et l'a annoncé à divers pays. Qui plus est, le comportement du Japon montre que ce ne sont pas que des mots : il exerce maintenant une ingérence dans les affaires intérieures et extérieures, de sorte qu'il porte atteinte à l'autonomie de la Corée. Même s'il est nominalement indépendant, notre pays est devenu un véritable état vassal, pire qu'un simple protectorat. Quelle honte, quelle humiliation pour notre pays !
Hélas ! j'ai lu récemment un article d'un journal japonais qui dit que même les gens ordinaires d'autres pays disent qu'ils ont honte de parler de nos ministres. Quelle honte pour nous de supporter ces insultes ! Y a-t-il un fonctionnaire en Corée qui est furieux de ce qui est infligé à notre peuple ? En dépit de la situation actuelle, nos politiciens ne font que de se battre pour leurs propres intérêts et ceux de la faction à laquelle ils appartiennent, et, ce faisant, ils vont finir par devenir esclaves d'un pays vassal. Comment pourraient-ils donc se tenir en face de nos ancêtres dans l'au-delà et comment pourraient-ils présenter leur visage devant 20 millions de Coréens ?

〔Texte original〕

Original Text