dokdo

Position du gouvernement coréen

Dokdo, une île de beauté coréenne

Communiqué du gouvernement

home > Position du gouvernement coréen > Communiqué du gouvernement

print facebook twitter Share on Google+

Commentaire du porte-parole du ministère des Affaires étrangères après la mention de Dokdo dans un discours diplomatique du ministre japonais des Affaires étrangères (le 12 février 2015)

1. Les nouvelles déclarations du ministre des Affaires étrangères du Japon, Fumio Kishida, dans une allocution diplomatique prononcée à la Diète, jeudi 12 février, démontrent clairement que le gouvernement japonais est toujours incapable de faire son examen de conscience sur son passé impérialiste dans la péninsule coréenne.

2. Le gouvernement de la République de Corée met en garde le gouvernement japonais afin qu’il fasse preuve de modestie et œuvre dans l’intérêt des relations coréano-japonaises à la veille du 50e anniversaire de la normalisation des relations bilatérales, et qu’il évite de se perdre sur la voie d’un révionnisme toujours récurrent, 70 ans après la fin de la guerre du Pacifique, en répondant aux exigences du temps pour une prospérité commune garantie par la paix et la stabilité en Asie du Nord-Est.

3. Le gouvernement de la République de Corée répondra vigoureusement à toutes les provocations japonaises concernant Dokdo, partie intégrante et inaliénable du territoire coréen sur les plans historique, géographique, comme du droit international. Fin.
 

Liste