dokdo

Position du gouvernement coréen

Dokdo, une île de beauté coréenne

Communiqué du gouvernement

home > Position du gouvernement coréen > Communiqué du gouvernement

print facebook twitter Share on Google+

Commentaires du porte-parole du ministère des Affaires étrangères sur le rassemblement organisé à Tokyo, un nouvel acte de provocation (5 juin 2014)

1. Dans le cadre de ce qu’on appelle au Japon « les rassemblements de Tokyo », le premier remontant à 2012, les politiciens nationalistes japonais viennent d’organiser, ce 5 juin, une nouvelle manifestation renouvelant leurs revendications infondées sur Dokdo, partie intégrante du territoire de la République de Corée. Le gouvernement japonais accentue ces provocations en dépêchant un haut fonctionnaire à ce rassemblement.
 
2. Le territoire coréen de Dokdo fut le premier territoire victime de l'impérialisme japonais dans le processus d'annexion de la péninsule coréenne. Si le gouvernement japonais, malgré l’évidence de faits historiquement indéniables, continue de proférer de telles provocations sur ce territoire, aucun membre de la communauté internationale n’acceptera les excuses et les regrets formulés par le Japon pour les erreurs du passé, car il annihile ainsi sa présumée « contribution active à la paix mondiale ».
 
3. Le gouvernement japonais devrait se repentir des dommages incalculables qu’il a infligés à ses voisins au cours du siècle dernier, et mettre immédiatement un terme à ses revendications sans fondement sur Dokdo, au risque d’éveiller la défiance dans la région et de retarder durablement tout espoir d’amélioration des relations coréano-japonaises. /Fin/
 

Liste